Voix venues du chemin d’orties

Paroles des soignants du Centre Primo Levi
Scénario et réalisation : Guillaume Moschkowitz

Depuis la Shoah, le témoignage, le récit, la parole et son écoute, sont au centre des interrogations sur la prise en charge des effets de la violence sur le psychisme. Des psychanalystes, des médecins, des kinésithérapeutes, des assistants-sociaux, des juristes, accueillent depuis 1995 au Centre de soin Primo Levi dans le 11ème arrondissement de Paris, des adultes, et des enfants réfugiés en France qui ont été victimes de la torture et de la violence politique.